capitulaire

capitulaire [ kapitylɛr ] adj. et n. m.
XIIIe; lat. médiév. capitularis, de capitulum « chapitre »
1Relig. Relatif aux assemblées d'un chapitre (de chanoines, de religieux). Salle capitulaire d'un monastère.
2(XIXe) Lettre capitulaire, ornée, enluminée, qui commence le premier mot d'un chapitre.
3 N. m. (1690) Ordonnance d'un roi ou d'un empereur franc. « Un capitulaire qu'on attribua plus tard à Charlemagne » (Montesquieu).

capitulaire adjectif (latin médiéval capitularis, du latin classique capitulum, chapitre) Relatif à un chapitre de religieux ou de chanoines. ● capitulaire (expressions) adjectif (latin médiéval capitularis, du latin classique capitulum, chapitre) Vicaire capitulaire, ecclésiastique élu par le chapitre de l'église cathédrale pour administrer le diocèse durant la vacance du siège épiscopal. ● capitulaire (homonymes) adjectif (latin médiéval capitularis, du latin classique capitulum, chapitre) capitulèrent forme conjuguée du verbe capitulercapitulaire nom masculin (bas latin capitulare, de capitulum, chapitre) Acte royal ou impérial de l'époque carolingienne, divisé en chapitres et contenant des décisions législatives ou administratives prises par le souverain en matière politique, économique ou sociale.

capitulaire
adj. Qui appartient à un chapitre de chanoines ou de religieux. Salle capitulaire.

I.
⇒CAPITULAIRE1, adj.
DR. CANON. Qui se rapporte à un chapitre de chanoines, de religieux. Acte capitulaire. ,,Fait en réunion du chapitre`` (DG). Salle capitulaire. ,,Où se réunit le chapitre`` (DG). Assemblée capitulaire. Assistance à la messe capitulaire (BILLY, Introïbo, 1939, p. 98).
Lettre capitulaire. ,,Lettre qui notifie les canons d'un concile`` (Lar. 19e, Lar. encyclop.).
Vicaire capitulaire. ... lorsqu'un siège épiscopal est vacant, le chapitre cathédral se rassemble et nomme un vicaire capitulaire à qui sont dévolus tous les pouvoirs de juridiction, mais non d'ordre, jusqu'à la nomination du nouvel évêque (BILLY, Introïbo, 1939 p. 60).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Homon. (ils) capitulèrent. Étymol. et Hist. XIIIe s. Collations capituleres ds GODEF. Suppl. d'apr. DG; 1403 (Cart. de S. Sauv. de Metz, B.N. 1. 10029, f° 86 v° ds GDF. Compl.); 1486 capitulaire ds GDF. Compl.; av. 1680 acte capitulaire (PATRU plaidoié 5 ds RICH.); 1838 lettre capitulaire (Ac. Compl. 1842); 1843 salle capitulaire (T. GAUTIER, Tra los montes, Voyage en Espagne, p. 155). Empr. au lat. médiév. capitularis « qui a rapport au chapitre (d'un couvent) » (fin XIe s. ds Mittellat. W. s.v., 230, 58), dér. du lat capitulum « chapitre, assemblée de moines » (capitulant et capitoul). Fréq. abs. littér. :23.
DÉR. Capitulairement, adv. En chapitre. Les chanoines, les religieux capitulairement assemblés (Ac. 1835, 1878); décision prise capitulairement (LITTRÉ). []. Ds Ac. 1694-1878. 1re attest. 1403 [XIIIe s. d'apr. DG et Vaganay ds Revue du XVIe s., t. 1, p. 176], capitulerement (Cart. de S. Sauv. de Metz, B.N. 1. 10029, f° 86 v° ds GDF. Compl.), forme isolée, 1611 capitulairement (COTGR.); de capitulaire1, suff. -ment2.
BBG. — DUB. Dér. 1962, p. 55 (s.v. capitulairement).
II.
⇒CAPITULAIRE2, adj. et subst.
A.— PALÉOGR. Qui se rapporte à la tête de chapitre d'un livre. Lettre capitulaire, et, subst. fém., capitulaire. Majuscule généralement enluminée, qui commençait chaque chapitre. Miss Greene m'introduit parmi les manuscrits, enluminures et capitulaires (MORAND, New-York, 1930, p. 135).
B.— HIST. [En parlant d'un règlement concernant les matières civiles, criminelles et ecclésiastiques] Qui est divisé en chapitres ou articles. Édits capitulaires (ROB.), lois capitulaires (ST-EDME t. 3 1825).
P. ell., subst. masc. Les capitulaires de Charlemagne, de Charles le Chauve, etc. ,,Les constitutions faites par Charlemagne, par Charles le Chauve et par les autres rois de la seconde race, sur ces sortes de matières`` (Ac. 1835-1932). Nos anciennes loix, (recueillies dans les capitulaires de Charlemagne) (...), ont emprunté une foule de règlemens à l'Église (CHATEAUBRIAND, Génie du Christianisme, t. 2, 1803, p. 554).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Av. 1429 adj. « qui a rapport au chapitre d'un livre » (J. GERSON, L'Aguillon d'amour, f° 4 r° ds GDF.); d'où 1863 paléogr. lettres capitulaires (LITTRÉ); 2. 1611 subst. « recueil de règlements concernant surtout les affaires civiles » (COTGR.), surtout employé au plur. dep. 1680 (RICH.). 1 empr. au lat. médiév. capitularis « qui marque le début d'un chapitre » (Ekkeh. ds NIERM. : Capitularis littera), dér. du lat. capitulum « chapitre, article », v. capitule1. 2 empr. au lat. tardif capitulare « ordonnance des rois francs » (VIe-IXe s. ds Mittellat. W. s.v., 231, 38), dér. du b. lat. capitulum « article de loi », puis « édit, texte de loi ». Fréq. abs. littér. :19.

1. capitulaire [kapitylɛʀ] adj.
ÉTYM. 1486; collations capituleres, XIIIe; lat. médiéval capitularis « qui a rapport au chapitre (d'un couvent) », de capitulum « chapitre ».
1 Dr. canon. Relatif aux assemblées d'un chapitre (de chanoines ou de religieux). || Acte capitulaire, fait en réunion de chapitre. || Assemblée capitulaire.
2 (1843). || Salle capitulaire, où se réunit le chapitre. || La salle capitulaire d'une abbaye clunisienne.
0 Dans la salle capitulaire de la cathédrale on peut regarder de tout près les chapiteaux qui en proviennent.
S. de Beauvoir, Tout compte fait, 1972, p. 261.
DÉR. Capitulairement.
————————
2. capitulaire [kapitylɛʀ] adj. et n.
ÉTYM. Av. 1429; lat. médiéval capitularis « qui marque le début d'un chapitre », de capitulum « chapitre (d'un ouvrage) ».
Didactique.
1 Hist. Divisé en chapitres. || Édits capitulaires.
N. m. (1680). Ordonnance (des rois et empereurs francs). || Les capitulaires de Charlemagne. || Le capitulaire de Kiersy-sur-Oise (877). 1. Capitule.
1 Ce malheureux compilateur, Benoît Lévite, n'alla-t-il pas transformer cette loi wisigothe qui défendait l'usage du droit romain, en un capitulaire qu'on attribua depuis à Charlemagne ?
Montesquieu, l'Esprit des lois, XXVIII, VIII.
2 Le capitulaire De villis, ce guide rédigé aux alentours de l'an 800, à l'usage des régisseurs des propriétés royales, leur recommandait de dresser attentivement l'inventaire des forgerons, des ministeriales ferrarii (…)
Georges Duby, Guerriers et Paysans, p. 23.
2 (Av. 1429). Paléographie. Relatif à l'un des chapitres d'un livre. || Lettre capitulaire : grande lettre, le plus souvent ornée et enluminée, qui commençait chaque chapitre.N. f. || La capitulaire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • capitulaire — CAPITULAIRE. adj. des 2 g. Appartenant au Chapitre, à une assemblée de Chanoines ou de Religieux. Acte capitulaire. Résolution capitulaire. Assemblée capitulaire.Capitulaire. s. m. Ordonnance, réglement sur les matières Civiles et Ecclésiastiques …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • capitulaire — Capitulaire. adj. Appartenant au Chapitre, à une assemblée de Chanoines ou de Religieux. Acte capitulaire. resolution capitulaire. matiere capitulaire. Capitulaire. s. m. Ordonnance, Reglement, Articles sur les matieres Civiles & Ecclesiastiques …   Dictionnaire de l'Académie française

  • capitulaire — 1. (ka pi tu lê r ) adj. 1°   Appartenant au chapitre, à une assemblée de religieux. Acte, résolution, assemblée capitulaire. 2°   Terme de paléographie. Lettres capitulaires, grandes lettres qui se mettaient au commencement des chapitres d un… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Capitulaire — Le capitulaire est un acte législatif de l époque carolingienne. Il est divisé en petits chapitres nommés capitula, d où le nom de capitulaire. Ces lois reprenaient les décisions prises lors du Champ de mai, assemblée d hommes libres aussi… …   Wikipédia en Français

  • CAPITULAIRE — adj. des deux genres Qui a rapport aux assemblées de chanoines ou de religieux. Acte capitulaire. Résolution capitulaire. Assemblée capitulaire. Vicaire capitulaire. Il s’employait comme nom masculin pour désigner une Ordonnance, un règlement sur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • CAPITULAIRE — adj. des deux genres Appartenant au chapitre, à une assemblée de chanoines ou de religieux. Acte capitulaire. Résolution capitulaire. Assemblée capitulaire …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • capitulaire — adj. : ladj. du shapitro <du chapitre> (Albanais.001, Arvillard.228) ; adj. kapituléro, a, e (001). A1) salle capitulaire : sâla du shapitro nf. (001,228) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • CAPITULAIRE — s. m. Ordonnance, règlement sur les matières civiles, criminelles et ecclésiastiques, rédigé par chapitres. Il n est guère usité qu au pluriel, et dans ces phrases, Les Capitulaires de Charlemagne, les Capitulaires de Charles le Chauve, etc., Les …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Capitulaire De Partibus Saxoniae — Loi promulguée en 782 par l Empereur Charlemagne, pendant les guerres contre les Saxons, ordonnant que les païens soient convertis au christianime ou tués, le capitulaire de partibus Saxonie fut à l origine des guerres de Charlemagne en Germanie …   Wikipédia en Français

  • Capitulaire de partibus Saxonie — Capitulaire De partibus Saxoniae Loi promulguée en 782 par l Empereur Charlemagne, pendant les guerres contre les Saxons, ordonnant que les païens soient convertis au christianime ou tués, le capitulaire de partibus Saxonie fut à l origine des… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.